« Choisir son secteur géographique | Accueil | Créer la confiance »

La relation client

Par Stéphane Cosson le 28 juin 2006 | (4) Commentaires | Permalink

Souvent, on me pose la question : Généalogiste, c'est un métier ? Ah, bon ! Vous êtes sûr ? Mais comment vous faites pour trouver des clients ?

Il serait peut-être temps d'y répondre. Pourquoi va-t-on vers un  professionnel ? Que peut-il apporter de différent des associations ou d'Internet ?

Tout d'abord, on va vers un professionnel souvent pour trois raisons :

  • la personne est éloignée de ses sources ou est bloquée vis-à-vis d'elles.
  • La personne n'arrive plus à lire.
  • La personne n'a pas envie de chercher par elle-même pour diverses raisons.

Que peut-il apporter de différent ? D'abord, ses compétences. Un professionnel, c'est quelqu'un qui s'est formé même s'il n'existe pas de formation de généalogiste. Il est allé vers le droit, l'ethnologie, l'histoire. Je crois qu'il serait un bon exemple dans le cadre de la VAE (Validation des Acquis de l'Expérience).

Un professionnel, c'est quelqu'un qui connaît son ou ses dépôts d'archives, ceux qu'il pratique quotidiennement. Il sait comment ils fonctionnent, comment chercher l'information. Personnellement, il m'est déjà arrivé que le personnel des Archives du Tarn ne sache pas répondre à une question posée par un lecteur et vienne me voir au cas où je saurais où trouver la réponse. Cela ni Internet, ni les associations ne peuvent le faire.

Un professionnel, c'est quelqu'un qui, de ce fait, va vers des sources que les amateurs ne pratiquent pas ou peu : le cadastre, le contrôle des actes, les registres militaires, les archives religieuses, la justice.

Il connaît aussi la mentalité des ancêtres. Souvent, un parrainage peut l'amener vers un lieu auquel n'aurait pas penser l'amateur. Parfois même ce n'est qu'un mot ou une absence d'information. Dans le Midi, par exemple, si au XVIIe siècle, les parents du fiancé ne sont pas mentionnés, c'est bien souvent qu'il est veuf et que ceux-ci sont morts (donc il est inutile de gâcher de la place et du papier pour eux).

Tout cela fait que cela peut déclencher l'envie d'aller vers le professionnel. Internet ne peut recracher que l'information qui lui a été préalablement transmise. Internet n'est pas encore intelligent, ne sait pas raisonner. Les amateurs, sans vouloir les dénigrer, n'ont pas forcément les réflexes du professionnel qui lui est tous les jours sur la tâche.

Mais, même si le travail est différent tous les jours, il peut aussi être fastidieux et routinier parfois. Au professionnel de savoir l'inventer tous les jours pour donner l'envie d'aller vers lui.



Commentaires

Rédigé par : Phelipeau | 30 juin 2006 14:42:32

Bonjour,
Je souhaite m'installer comme généalogiste professionnel en Sarthe. Je recherche des informations pour réaliser une étude de marché, des comptes prévisionnels etc,...
J'ai parcouru entièrement votre blog et cela m'a déjà donné pas mal d'informations. J'aimerais pouvoir échanger avec vous par e-mail plus tôt que par le blog.
ah oui aussi je souhaiterais devenir membre de la chambre des généalogistes professionnels.
merci d'avance de votre réponse
Elise Phelipeau


Rédigé par : Stéphane Cosson | 30 juin 2006 19:16:08

Bonsoir,

Pas de problème pour échanger par e-mail. Voici mon e-mail : stephane.cosson@tiscali.fr. N'hésitez pas à m'écrire. Comme je le dis dans une de mes notes, j'ai réalisé avec une de mes consoeurs une étude sur les généalogistes installés membres de la CGP. si cela vous intéresse, je crois uae vous pourriez y trouver d'autres renseignements que dans le cadre de mon blog, elle coûte 10 € TTC et vous pouvez me la commander. A vous de voir.

Pour ce qui est de la Chambre des Généalogistes Professionnels, il vous faudrait prendre contact avec notre président Jérôme Malhache. Vous trouverez ses coordonnées sur le site de la CGP : https://wwww.cgpro.org.

Cordialement

Stéphane Cosson


Rédigé par : leclair | 28 déc 2006 20:25:05

je recherche des informations pour devenir genealogiste; je suis actuellement en maitrise d'Histoire et je m'interresse à la genealogie en faisant celle de ma famille. comment devient-on professionel? quelles études faut-il faire?...
je vous remercie


Rédigé par : Stéphane Cosson | 29 déc 2006 09:48:34

Bonjour,

Pour ce qui est des recherches familiales professionnelles, il n'y a pas d'études spécifiques à faire. Vos études en histoire vous aideront mais il serait bien que vous ayez en plus de bonnes notions d'archivistique et de paléographie. De même, si vous pouviez connaître de quelle manière se passait les mariages sous l'Ancien Régime dans votre région, vous seriez alors complètement blindé par rapport à vos demandes futures.

Autre point important : vous serez un travailleur indépendant. Donc des notions minimales en comptabilité, ne serait-ce comment on fait une facture, comment le HT et le TTC se calculent, me semblent indispensables.

Si par contre, ce sont les recherches successorales qui vous intéressent, un bac + 4 en droit est très fortement conseillé.

Il vous faut savoir que le métier de familial est difficile financièrement. Il fonctionne par le bouche-à-oreille. Donc il faut du temps pour que cela marche correctement : entre 3 et 5 ans. Etes-vous prêt à vous payer très peu pendant ce laps de temps (salaire souvent inférieur au SMIC mensuel) ? Sachant qu'il vous faudra vous déplacer pour vos recherches (et donc trouver l'argent pour cela).

Comme je le disais précédemment, avec une consoeur j'ai réalisé une étude sur le métier de généalogiste. Ce pourrait être un début pour vous. Nous l'avons réalisée car il existe très peu de moyens de s'informer professionnellement sur ce métier. C'était une manière, somme toute modeste, d'essayer d'y remédier. A vous de voir si vous voulez y mettre 10 €. La commande se fait chez moi, par le biais de mon e-mail.

J'espère avoir répondu à vos interrogations.

Cordialement

Stéphane Cosson


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

 

Avertissement: Les informations, textes, images et sons, diffusées via internet par The Social media Group ne sont pas susceptibles, à priori, de contrevenir à la réglementation afférente aux droits d´auteur. Si tel n´était pas le cas, merci de nous le signaler à l´adresse copyright at thesocialmedia point com et nous nous engagerons, sous reserve de la validité de la requête, à effectuer les modifications afférentes dans les plus brefs délais.


Le Blog Généalogie, un site du Social Media Group, réseau de blogs thématiques.