« Appel pour une généalogie libre | Accueil | Huissier de justice »

Globalisation

Par Stéphane Cosson le 8 novembre 2009 | (0) Commentaires | Permalink

Vous vous souvenez peut-être de cette note concernant tous les changements aux Archives Départementales de l'Aveyron, changements qui avaient eu lieu d'un seul coup. De mémoire, elle date du mois de juillet. Vous me connaissez, je n'ai pas la langue dans ma poche, je suis très franc, parfois brutal de ce fait dans la manière dont je m'exprime. Mais jamais dans l'attaque personnelle. C'est inutile.

Vendredi, j'étais à nouveau, comme régulièrement, aux Archives Départementales de l'Aveyron et j'ai pu longuement en discuter avec la nouvelle directrice. Une bonne heure de discussion. Je n'étais pas là à regarder une montre que je n'ai pas à mon poignet. Mais a priori une bonne heure.

Elle m'a alors expliqué que, pédagogiquement, ils avaient décidé de faire les changements tous en même temps plutôt qu'un puis, une semaine après, un autre puis encore un autre. Même si cela pouvait paraître un peu violent aux lecteurs. Ces changements dans la salle de lecture ne sont en fait que le haut de l'iceberg.

Prenons les usuels. Je vous l'avais dit, la salle de lecture paraîssait vide par rapport à ce que nous avions connu. Mais en fait, ils sont en train de désherber (c'est le terme technique) la bibliothèque pour la recentrer sur les ouvrages d'histoire locale, d'histoire générale pour comprendre la locale, ainsi que sur les sciences annexes de l'histoire.

Je vous avais parlé de ce carton qui nous était donné et que je trouvais personnellement ridicule et sans intérêt.  Cela peut paraître curieux dit comme cela, mais c'est la première étape de l'informatisation de la salle de lecture. Sachant qu'il y aura aussi une mise en ligne de l'état civil d'ici 2011 si tout va bien. C'est aussi une manière de fluidifier. Ce que nous ignorions, c'est qu'avant les lecteurs étaient classés par ordre alphabétique pour les documents qu'ils demandaient. Ce qui demandait toujours des modifications, il suffisait qu'un nouveau lecteur arrive. Avec les numéros des tables, ce sont des manipulations en moins pour les présidents de salle.

Pour ce qui est des inventaires, tout n'est pas parfait. Les Archives sont en attente de boîtes pour nous permettre de les consulter comme on en a l'habitude. Mais quand ce n'est pas budgeté, c'est en attente. Les élus n'aiment pas les surprises. Et en même temps, les inventaires qui étaient uniques voient leurs originaux protégés.

Il y eut d'autres points dans la discussion comme l'annonce d'un bâtiment proche de la saturation alors qu'il ne semble pas si vieux, une reprise des contacts avec les services versants. Bref, il vaut mieux toujours connaître la globalité ou une vue de l'intérieur.

 Globalement, tout est en train d'être repensé pour améliorer encore la qulaité du service d'ici deux ans. Il fallait que cela soit dit.



Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

 

Avertissement: Les informations, textes, images et sons, diffusées via internet par The Social media Group ne sont pas susceptibles, à priori, de contrevenir à la réglementation afférente aux droits d´auteur. Si tel n´était pas le cas, merci de nous le signaler à l´adresse copyright at thesocialmedia point com et nous nous engagerons, sous reserve de la validité de la requête, à effectuer les modifications afférentes dans les plus brefs délais.


Le Blog Généalogie, un site du Social Media Group, réseau de blogs thématiques.