« Archives Départementales vs NotreFamille : un problème d'appropriation ? | Accueil | Un familial peut-il se développer autant qu'un successoral ? »

Le prénom de Mademoiselle PUECH

Par Stéphane Cosson le 9 novembre 2011 | (2) Commentaires | Permalink

Je faisais des recherches sur Valence d'Albigeois quand, tout à coup, je suis tombé sur cet acte :

Le 3 septembre 1702 a été baptisée Catherine Puech, fille légitime de Jean Puech et de Marie Courbière, née la veille, à qui on a imposé le prénom Christine. Son parrain Jean Puech, oncle, marraine Christine Puech sa grand-mère.

Ah ! Relisons, on ne sait jamais. C'est la fin de la journée, deux ordinateurs se sont déjà éteints sans que je le leur demande alors que je travaillais dessus, avec impossibilité de les rallumer, l'imprimante m'a imprimé mais sans me sortir de document,  pourquoi pas un acte farfelu en plus ? Cela ne me choquerait plus.

A été baptisée Catherine Puech à qui on a imposé le prénom Christine, je ne me suis pas trompé. C'est bien ce qui est écrit sur l'acte. Restons zen : allons voir sur l'autre registre paroissial comment elle se prénomme cette demoiselle nouvellement née. Au double du greffe, l'acte est normal, elle se prénomme Christine. Tout va bien !

Que s'est-il donc passé ? Nous sommes au début du mois de septembre, notre curé aurait-il déjà abusé du vin de messe nouveau ? Et surtout, je mets quel prénom ? Dois-je tenir compte du prénom Catherine ou pas ?

J'ai décidé, parce que dans ces cas-là il faut bien prendre une décision, de lui laisser ce prénom de Catherine et de la noter comme Christine Catherine Puech. Je ne sais si c'est la bonne décision mais au moins, il me semble que les deux actes sont respectés.



Commentaires

Rédigé par : Geneaclio | 14 nov 2011 21:42:43

Personnellement, le fait que l'acte du greffe indique seulement Christine me ferait plutôt penser que le curé a fait un lapsus en écrivant Catherine, les deux prénoms étant proches phonétiquement. Et ce d'autant que la marraine s'appelle elle aussi Christine.

Je suppose que l'acte du greffe est rédigé à l'identique (à l'exception de la première mention du prénom) et par la même personne.

Il est vrai qu'il n'est toujours facile de trancher dans de tels cas.


Rédigé par : Stéphane Cosson | 15 nov 2011 10:08:54

Elle a toujours été prénommée Christine par la suite. Pour moi, c'est donc vraiment ce prénom qui prime.

J'ai déjà eu l'acte de naissance d'une ancêtre prénommée au départ Françoise, mais ce prénom a été rayé dans l'acte pour mettre à la place Rose. Là j'ai conservé seulement Rose.

Mais là, puisque cet acte farfelu existe, si jamais quelqu'un n'a pas le réflexe de regarder le registre du greffe, j'ai préféré mettre les deux prénoms avec une copie des deux actes à côté pour expliquer. Cela me paraît le plus logique.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

 

Avertissement: Les informations, textes, images et sons, diffusées via internet par The Social media Group ne sont pas susceptibles, à priori, de contrevenir à la réglementation afférente aux droits d´auteur. Si tel n´était pas le cas, merci de nous le signaler à l´adresse copyright at thesocialmedia point com et nous nous engagerons, sous reserve de la validité de la requête, à effectuer les modifications afférentes dans les plus brefs délais.


Le Blog Généalogie, un site du Social Media Group, réseau de blogs thématiques.