« Crisortunité et généalogie | Accueil | B-B, X, Y »

La généalogie peut-elle être omnicale ?

Par Stéphane Cosson le 9 juin 2012 | (4) Commentaires | Permalink

Omni quoi ? Omnicale, c'est-à-dire dans le cadre d'un commerce apporter les mêmes réponses et les mêmes services dans les mondes réels et virtuels. En effet, le consommateur est un devenu ce qu'on appelle un "consom'acteur". Il a défragmenté son acte d'achat.

Désormais, il faut non plus être multi-canal mais fournir une expérience d'achat homogène en utilisant différents canaux. Son pouvoir à ce nouveau consommateur ? Les réseaux sociaux, les avis, les commentaires, les notes. Il peut désormais avoir une influence sur une marque, un produit, un service.

Je ne crois pas que cela existe encore. En tout cas, je n'ai rien vu de tel sur le net. Mais imaginez : imaginez qu'à un moment donné, les gens choisissent leur généalogiste professionnel ou leur société commerciale en fonction des avis des autres internautes, de l'indice de satisfaction. De la science-fiction ? Je ne crois pas que nous en soyons si loin. Disons plutôt que jusqu'à présent, personne n'a osé rédiger un tel site.

Du coup, peut-être nous faudrait-il dès à présent imaginer un autre service généalogique. Un service où il y aurait peut-être en virtuel un show-room expérientiel et spectaculaire pour le plaisir (venez tester la généalogie en 3D avec des archives, des documents figurés, des arbres et vivez des sensations inédites avant d'acheter). Je ne sais pas mais pourquoi ne pas imaginer des rayonnages d'archives factices, avec des documents factices qui reproduiraient l'odeur et le toucher des documents originaux, avec des flashcodes à la place de magasiniers.

Après tout, il existe des généalogistes jeunes. Une génération hyper-connectée qui peut avoir envie d'évacuer de son chemin complètement la corvée du déplacement en archives.

Nous n'en sommes pas encore là. Mais le futur n'est pas si loin !



Commentaires

Rédigé par : jeff | 16 juin 2012 16:12:44

"les mêmes réponses et les mêmes services dans les mondes réels et virtuels."
Ce n'est pas déjà le cas? Il existe des généalogistes qui se "déplacent" (aux archives, à la rencontre des clients) et d'autres qui travaillent exclusivement via le net et encore d autres qui font les deux.

"les gens choisissent leur généalogiste professionnel ou leur société commerciale en fonction des avis des autres internautes, de l'indice de satisfaction." Même remarque. Dans certaines associations professionnelles, on peut virer l'adhérent si un de ses clients a de bonnes raisons de se plaindre du travail réalisé (ou non).

On peut aussi faire le choix de laisser des "testimonials" sur les sites de certains généalogistes.

Créer un site de mesure de satisfaction ou d'avis sur les prestations d'un généalogiste ... pourquoi pas. Mais comme tu le fais remarquer dans plein de posts, la généalogie n est pas un métier mais une passion alors je doute qu il y ait beaucoup de "mauvais" professionnels.

Sinon il existe aussi des répertoires genre http://geneapro.com/ Pourquoi ne pas créer un répertoire de ce type (enfin un peu mieux qd même car il part d une bonne idée mais il pèche un peu) qui permettrait aussi des échanges entre professionnels et potentiels clients.


Rédigé par : Stéphane Cosson | 16 juin 2012 17:42:17

Des professionnels qui travaillent uniquement sur Internet ? A mon avis, il manque quand même une grosse partie des recherches.
Les mêmes services dans le monde réel et le monde virtuel, cela peut être aussi mettre en place de la 3D, par exemple. Aller plus loin dans l'Internet qu'on ne se le permet jusqu'à présent.

Par rapport à la deuxième remarque, je pensais en fait à un site de type "liste des professionnels" et "avis des clients" à côté avec notation. Hors chambres syndicales ou autres. comme cela se pratique pour d'autres services. Je ne crois pas que cela existe pour les professionnels.

Certes la généalogie est une passion. Cela n'empêche pas d'être un professionnel, de savoir ce que pensent de nous nos clients et ce qu'ils pensent de nos confrères, d'apporter des modifications sur l'ensemble de la profession.

C'est quoi un "mauvais" professionnel ? Je ne sais pas. Mais il peut y avoir chez chacun de nous de "mauvaises" pratiques, collectives ou individuelles. Et qu'il est peut-être possible de les améliorer, voire de les faire disparaître. Pas pour vouer aux gémonies tel ou tel professionnel, pas pour se jalouser non plus. Simplement si c'est possible comprendre différemment la profession.

Mais peut-être est-ce encore utopiste.


Rédigé par : jeff | 25 juin 2012 07:21:53

Travailler uniquement sur internet c est possible pour certains types de recherche. Tu sais très bien qu il y a plusieurs types de demande et pour certaines un déplacement aux archives (aux autres sources) n'est pas nécessaire.

Des que tu mets des notes, il y aura cette notion de "bon" et "mauvais" généalogiste. Je sais c est débile mais bon. Alors alors il ne faudrait pas faire comme dans ce qui existe. Cad les avis devraient être nominatifs et non anonymes. Ou alors il faudrait laisser un droit de réponse aux généalogistes pour qu ils puissent donner des explications en cas de mauvaise "note". Ou alors plutôt qu'une "note", tous pourraient laisser un avis commenté (dire pourquoi). Dans ce dernier cas, c est clair tout le monde y gagnerait car nous pourrions améliorer nos services.

Sinon je voies pas très bien ce que tu entends par généalogie 3D, j ai dû rater un post...


Rédigé par : Stéphane Cosson | 26 juin 2012 23:25:19

Pour moi, ce sont plus des avis que des notes. Avec droit de réponse bien sûr.

Travailler que sur Internet est possible. Mais je crois que c'est à nous d'amener nos clients vers d'autres sources. C'est plus intéressant d'aller aux AD exploiter toutes les sources possibles. Cela donne plus de "feuillage". Je vois, nous avons travailler avec mes étudiants sur une famille: état civil certes mais aussi enregistrement, Déclarations de successions, contrats de mariage, donc notaires, cadastre, série militaire, recensement, recherche dans les cimetières, dans les bibiothèques pour étudier de plus près l'évolution des métiers par rapport à l'évolution économique de la ville...A nous d'amener nos clients là, à transformer toutes nos demandes si possible en une seule. Oui, je sais c'est très compliqué.

Sinon, généalogie 3D, je voyais cela en terme de site. Plutôt que d'avoir un "simple" site en 2D. Pour que les personnes qui visitent et qui sont néophytes, je pense surtout à elles, puissent avoir une autre idée du métier.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

 

Avertissement: Les informations, textes, images et sons, diffusées via internet par The Social media Group ne sont pas susceptibles, à priori, de contrevenir à la réglementation afférente aux droits d´auteur. Si tel n´était pas le cas, merci de nous le signaler à l´adresse copyright at thesocialmedia point com et nous nous engagerons, sous reserve de la validité de la requête, à effectuer les modifications afférentes dans les plus brefs délais.


Le Blog Généalogie, un site du Social Media Group, réseau de blogs thématiques.