« Challenge AZ : D comme graphisme | Accueil | Challenge AZ : B et A comme B.A. »

Challenge AZ : C comme CIL

Par Stéphane Cosson le 29 avril 2013 | (2) Commentaires | Permalink

Faut-il avoir, en tant que généalogiste professionnel, recours à un conseiller informatique et libertés ? Je me pose la question. N'est-ce pas superfétatoire, même si le terme est peut-être un peu fort ?

Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas se mettre en conformité avec cette loi. Loin de moi cette idée. Mais... Aller plus loin est-ce nécessaire ?

Certes nous pouvons avoir des fichiers avec des données sensibles. Je pense notamment à nos fichiers clients. Un familial travaille aussi sur des fichiers avec des données historiques. Je peux comprendre qu'un successoral, qui travaille sur des données beaucoup plus récentes que les familiaux, puissent faire appel un CIL.

Bref, pour le moment j'étudie la question. Et je me pose des questions. On verra où mes réflexions vont me mener.


 



Commentaires

Rédigé par : TOMI franck | 30 avr 2013 16:02:49

Bonjour Stéphane,

Mis à part le fichier client, je ne vois pas ce que vous pouvez mettre en conformité avec la loi "Informatique et Libertés? A moins de publier des études sur certaines familles?

De plus souvent la C.N.I.L. pond des recommandations plutôt que des lois.
Elle ne contrôle rien, pour preuve chaque site d'archives départementales à sa lecture des textes. Ne parlons pas de certains membres de sites de partages généalogiques qui mettent des données récentes.

Amicalement

Franck


Rédigé par : Stéphane Cosson | 30 avr 2013 18:24:47

Bonjour Franck,

En terme de loi, je pensais à la loi "informatique et libertés" en fait.

Sinon la CSGHF demande une somme à ses adhérents, familiaux comme successoraux, pour l'intervention d'un conseiller informatique et liberté. Autant je peux le comprendre pour un successoral, qui a des données sensibles de par ses recherches, autant pour un familial j'ai un peu de mal à comprendre.

Car quels sont les fichiers sensibles à part notre fichier clients ? Et puis, il me semble que si nous publions des généalogies de familles, autant le faire dans le respect de la loi sur les archives, en ne publiant pas tout ce qui a moins de 75 ans (plutôt que de mettre des X à la place comme je peux le voir sur certains sites) ou de le faire avec l'accord écrit des personnes.

Amicalement,

Stéphane


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

 

Avertissement: Les informations, textes, images et sons, diffusées via internet par The Social media Group ne sont pas susceptibles, à priori, de contrevenir à la réglementation afférente aux droits d´auteur. Si tel n´était pas le cas, merci de nous le signaler à l´adresse copyright at thesocialmedia point com et nous nous engagerons, sous reserve de la validité de la requête, à effectuer les modifications afférentes dans les plus brefs délais.


Le Blog Généalogie, un site du Social Media Group, réseau de blogs thématiques.