« Challenge AZ : M comme Rose Esquilat | Accueil | challenge AZ : K comme Adamantios Koraïs »

challenge AZ : L comme Longue Traîne

Par Stéphane Cosson le 17 avril 2013 | (4) Commentaires | Permalink

Je suis en train de lire un très intéressant ouvrage qui s'intitule "La Longue Traîne, quand vendre moins c'est vendre plus".

En fait, cet ouvrage s'intéresse aux marchés des niches et à Internet. Tout ce qui existe, mais n'entre pas dans la loi du succès, du blockbuster obligatoire et est donc oublié. Sauf que pour cette longue traîne, cette très longue traîne, les ventes ne sont jamais nulles. Il peut toujours y avoir un achat, pas souvent certes. Mais dans la masse de ce qui a été oublié, peu d'achat de beaucoup de choses oubliées, cela peut finir par faire de l'argent, beaucoup d'argent. Certes cette notion de quantité est primordiale pour que cela fonctionne. Mais tout de même....

Comme à mon habitude, quand je lis ce type d'ouvrage, j'essaie de voir comment je peux l'appliquer à la généalogie. Quels sont les succès ? Qu'est-ce qui est oublié dans notre marché de niche, parce qu'estimé peu rentable, qui peut être récupérable malgré tout et revendu ?

Pour le moment, je ne le sais pas. Ma lecture commence juste. Nénamoins, ma curiosité a été éveillée. Je me dis qu'il y a sans doute des niches à l'intérieur des niches. Voire qu'on peut affiner encore plus. Façon poupées russes. Une idée à creuser dans le futur.



Commentaires

Rédigé par : Kathryn | 17 avr 2013 17:29:52

Merci Stéphane pour cet article intéressant.
C'est une variante de la 'niche'. Par exemple je fais des recherches en France pour des américains. Ils ne sont pas nombreux aux USA à avoir des racines françaises, mais j'ai une expertise linguistique et culturelle que n'ont pas d'autres généalogistes.


Rédigé par : Stéphane Cosson | 17 avr 2013 19:08:26

Tout à fait, oui, Kathryn. C'est essayer de récupérer tous les coins et recoins d'une niche pour que tout le monde puisse avoir une réponse à ses besoins, à ses envies.


Rédigé par : Odile | 18 avr 2013 13:23:16

C'est tellement énigmatique pour moi que je suis allée vérifier sur internet ce que c'était une longue traine... Mais j'avoue que je ne vois pas non plus (encore moins !) comment ça peut s'appliquer à la généalogie. Mystère, un de plus pour moi ;-)


Rédigé par : Stéphane Cosson | 18 avr 2013 18:05:28

Pour le moment, je n'en suis qu'au début de ma réflexion, Odile.
Mais je me dis qu'on doit bien pouvoir dénicher des objets, des produits, des pistes de développement qui ont été abandonnés en généalogie, non pas parce qu'ils n'étaient pas suffisamment rentables mais parce qu'ils ne rencontraient pas tout le succès qu'on en espérait.
si cela existe pour certaines parties de la culture comme le cinéma, la musique, la littérature, pourquoi ne pas chercher si cela existe pour toute la culture ?
Sachant qu'il faudra vraisemblablement se creuser la cervelle. Que cela ne va pas venir tout cuit, il faudra faire le feu sans doute avant de mettre la poêle et la nourriture dedans. Mais ce n'est pas grave.
Essayons ! Si on ne trouve pas, ce n'est pas catastrophique. En tout cas, il y aura eu un essai et cet essai nous aura appris. Là est peut-être l'essentiel après tout.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

 

Avertissement: Les informations, textes, images et sons, diffusées via internet par The Social media Group ne sont pas susceptibles, à priori, de contrevenir à la réglementation afférente aux droits d´auteur. Si tel n´était pas le cas, merci de nous le signaler à l´adresse copyright at thesocialmedia point com et nous nous engagerons, sous reserve de la validité de la requête, à effectuer les modifications afférentes dans les plus brefs délais.


Le Blog Généalogie, un site du Social Media Group, réseau de blogs thématiques.