« Définition économique de la vie privée | Accueil | Economie des données personnelles chez les géants du Web »

La femme inconnue de Sicard III de Lautrec

Par Stéphane Cosson le 28 mai 2013 | (6) Commentaires | Permalink

Travaillant actuellement à la préparation d’une conférence sur les branches inconnues et inédites de la famille de Toulouse-Lautrec, j’en profite pour faire quelques recherches le soir sur la généalogie de cette famille.

 C’est ainsi que je me suis intéressé à l’épouse inconnue de Sicard III de Lautrec. Pouvait-on savoir qui elle était ? Oui, je sais, comme cela, c’est fou comme recherche. Comment déterminer l’identité de quelqu’un dont le nom n’est pas resté dans l’histoire ? Est-ce vraiment possible ? Difficile certes, mais pas de l’ordre de l’improbable. Il faut utiliser d’autres outils.

 Que sait-on ? L’ouvrage de Jacques-René Magné et Jean-Robert Dizel sur les Toulouse-Lautrec paru en 1992 aux éditions Christian nous dit que Sicard III de Lautrec est mort après 1135, à un âge avancé, peut-être aux alentours de 80 ans, ce qui le ferait naître vers 1055. Il est fils aîné d’Isarn II de Lautrec et de Guisle. En 1072, il souscrit avec son oncle Frotaire l’acte de réformation de l’église d’Albi et d’autres monastères du diocèse, suite aux troubles engendrés par l’excommunication pour cause de simonie par le Concile de Toulouse dudit Frotaire.

En 1135, il est cité dans une donation faite par Ermengaud de Vintrou à l’église du Puy.

 De son épouse inconnue, il eut comme enfants :

1/Sicard IV, mort jeune.

2/Sicard V, dont les descendants mâles deviendront bien plus tard les Toulouse-Lautrec.

3/Pierre-Guillaume, cité dans une donation faite en 1148. Peut-être père de Pierre-Ermengaud, Guillaume-Hugues et Suisset.

4/Raymond, religieux à l’abbaye de Saint-Pons en 1139, mort en 1163.

5/Amélius-Sicard, tige des Lautrec-Venès.

 Si nous regardons les premiers degrés de la famille de Lautrec, nous retrouvons comme prénoms exclusivement Isarn, Sicard et Frotaire (ou Frotard). Les enfants de Sicard III ont des prénoms spécifiques, hors du commun pour cette famille : Pierre, Guillaume, Raymond, Amélius. Ils ne proviennent pas du côté Lautrec, c’est une évidence. Et s’ils venaient alors du côté de la femme inconnue de Sicard III ?

 L’un d’eux est très particulier : Amélius. Il fait immédiatement référence à la dynastie des Amelii, basée à Lézat (Ariège). Et si la femme de Sicard III appartenait à cette dynastie, était une Amelia ? Partons de cette hypothèse et essayons de voir de qui elle pourrait être la fille.

 Que savons-nous des Amelii ? Patrick de Latour, dans la revue du Comminges (3ème trimestre 2003), s’est penché sur la généalogie de cette famille pendant deux siècles Xème-XIIème. Son étude est basée principalement sur le cartulaire de l’abbaye de Lézat. Je vous renvoie à cet article, très intéressant, qui fait référence, si vous désirez en savoir plus.

Parmi tous les personnages qu’il étudie, celui avec qui pourrait être apparenté Sicard III de Lautrec pourrait être Amélius-Raymond, fils de Raymond-Guillaume et de N de Melgueil, qui donna naissance aux familles Marquefave et du Puy.

Amélius-Raymond eut en effet deux fils :

1/Guillaume-Amélius, époux de Belissende, ancêtre des Marquefave.

2/Raymond-Amélius, ancêtre des du Puy. Il aurait épousé Guisle, peut-être fille d’Isarn II de Lautrec, vers 1055. Certains auteurs la disent fille de Sicard III mais au vu de cette date de mariage, ce n’est pas possible.

 Ce qui pourrait expliquer l’apparition des prénoms Pierre (prénom d’un frère d’Amélius-Raymond), Raymond et Guillaume dans la famille de Lautrec, en plus du prénom d'Amélius. La femme de Sicard III de Lautrec pourrait être soit une fille de Raymond-Amélius soit une fille de Guillaume-Amélius.

 Pour ce qui est du prénom Ermengaud, fils de Pierre-Guillaume de Lautrec, petit-fils de Sicard III, il pourrait être mis en rapport avec le prénom « Ermengarde », prénom de l’aïeule d’Amélius-Raymond, des vicomtes de Carcassonne.

Par cette alliance, la famille de Lautrec se trouverait alors alliée avec de nombreuses familles importantes du secteur.

 Mais ce n’est pour le moment qu’une hypothèse à confirmer.



Commentaires

Rédigé par : Odile Vaunois | 28 mai 2013 21:05:06

Les dates sont impressionnantes et donnent le vertige ! Recherche très intéressante, bonne chance !


Rédigé par : Stéphane Cosson | 28 mai 2013 21:05:39

Merci Odile ! Il faut bien s'amuser de temps en temps.


Rédigé par : Franck Tomi | 28 mai 2013 21:06:06

Cela se rapproche des généalogies corses quand on est à certain niveau, on identifie les épouses par les prénoms des fils.


Rédigé par : Stéphane Cosson | 28 mai 2013 21:06:31

C'est possible, Franck. Cela se pratique très souvent en ce qui concerne les généalogies médiévales. C'est vraiment une des manières de pouvoir remonter plus haut dans le temps.


Rédigé par : Stéphane Cosson | 28 mai 2013 21:06:32

C'est possible, Franck. Cela se pratique très souvent en ce qui concerne les généalogies médiévales. C'est vraiment une des manières de pouvoir remonter plus haut dans le temps.


Rédigé par : Franck Tomi | 28 mai 2013 21:07:08

Nous en Corse à part les registres de tailles qui se trouvent à Gênes plus pour le Nord, arrivé à un certain point on n'a plus rien. J'aime bien votre manière d'essayer de trouver des filiations médiévales que certains auteurs de généalogies semblent donner pour être sûres. J'ai bien trouvé un décès assez récent d'un membre de la famille de Cossé Brissac que tout le monde situe à Paris mais qui est morte à Vallet (44).


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

 

Avertissement: Les informations, textes, images et sons, diffusées via internet par The Social media Group ne sont pas susceptibles, à priori, de contrevenir à la réglementation afférente aux droits d´auteur. Si tel n´était pas le cas, merci de nous le signaler à l´adresse copyright at thesocialmedia point com et nous nous engagerons, sous reserve de la validité de la requête, à effectuer les modifications afférentes dans les plus brefs délais.


Le Blog Généalogie, un site du Social Media Group, réseau de blogs thématiques.