« Etre dans un salon de généalogie ou pas ? Telle est la question ! | Accueil | [Première Guerre Mondiale :] Ludovic Baudy »

Diesel Suisse

Par Stéphane Cosson le 26 octobre 2013 | (0) Commentaires | Permalink

Il y a des moments où je me compare à un diesel suisse. Il me faut du temps pour chauffer. Me décider peut être un véritable défi. Vous connaissez Proust et sa madeleine, eh bien je peux être pareil. Pas le top parfois quand on est chef d'entreprise, même d'une TPE, et qu'il faut réagir  au quart de tour.

Par contre, quand je me suis décidé, quand enfin j'y arrive, non mais c'est vraiment une véritable gageure parfois, là, plus rien ne m'arrête. C'est parti, la chasse est ouverte. Taïaut !

J'ai mis trois ans, mais là j'ai fait sonner l'olifant. Enfin ! Je crois que c'est la presque fin d'un très gros contrat qui m'a décidé. Je savais que ne plus l'avoir allait faire du vide, il fallait donc prévoir l'avenir. Je me suis donc décidé à prendre rendez-vous, comme il y a trois ans, avec ma Chambre de Commerce.

Et les rendez-vous s'accumulent. Rendez-vous de formation tout d'abord, payante ou gratuite, en fonction de mes intérêts. J'ai passé une journée avec la Google Académie à me renseigner sur Adwords. Sont prévues une journée sur comment écrire pour le web et deux journées sur la manière de prendre la parole en public. Parce que curieusement, autant je suis à l'aise quand je donne des cours, autant je ne le suis pas quand je donne des conférences. Pourtant, il y a peu de différences. Où se situe mon blocage ? J'espère que ces deux jours vont me permettre de le découvrir.

Ecrire pour le web car j'ai décidé de modifier l'intérieur des pages de mes sites Internet. Et de reprendre mon procès contre mon ancien webmestre en déshérence depuis 2 ans bientôt. Par la même occasion. Donc des rendez-vous à caler avec un huissier et une nouvelle avocate.

Repenser les sites, c'est aussi repenser mes prestations. Qu'est ce que je peux proposer de manière plus claire ? Où suis-je bon sans forcément le faire savoir ?  Ou sans forcément me le faire payer.  Ce n'est pas rien de le trouver. Et de le prouver. Du coup, pour certaines prestations, des négociations sont en cours pour monter de nouveaux projets. Chic !

Mais cela veut dire aussi améliorer ma communication. Dans ma dernière note, j'avais parlé de ma communication au moment des Salons. Prendre du temps pour me demander qu'est-ce que je peux présenter, qu'est-ce qui peut donner envie aux gens de s'arrêter à mon stand, de venir discuter, ne serait-ce que cela. Donc réfléchir à nouveau à mon marketing, me mettre à la place du visiteur lambda. Je vais tenter quelque chose à Nîmes, je verrais bien si cela a plus d'effet que le salon d'Uzerche.

Un diesel suisse qui se rend compte que là, le turbo est mis. Je verrais bien où tout cela va me mener. Mais cela fait du bien de lever le nez du guidon de temps en temps, de se poser et de réfléchir à son entreprise, à son avenir professionnel. Je devrais le faire plus souvent.



Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

 

Avertissement: Les informations, textes, images et sons, diffusées via internet par The Social media Group ne sont pas susceptibles, à priori, de contrevenir à la réglementation afférente aux droits d´auteur. Si tel n´était pas le cas, merci de nous le signaler à l´adresse copyright at thesocialmedia point com et nous nous engagerons, sous reserve de la validité de la requête, à effectuer les modifications afférentes dans les plus brefs délais.


Le Blog Généalogie, un site du Social Media Group, réseau de blogs thématiques.