« Un généalogiste professionnel a-t-il besoin d’un CIL ? | Accueil | Quels ouvrages pour quels généalogistes ? »

MOOC or not MOOC, that is the question

Par Stéphane Cosson le 29 avril 2014 | (0) Commentaires | Permalink

Ce nom bizarre, angliciste, est tout simplement une plateforme digitale interactive. Elle peut offrir :

  • une diffusion des savoirs à un plus large public quels que soient son origine géographique, son statut, ses objectifs, ses outils de travail. Les points de contact sont alors démultipliés grâce à une plus grande diversité et à l'expansion des médias disponibles et du cloud. De même, l'accès aux vidéotutoriels est aussi permis au plus grand nombre.
  • La proximité est plus grande entre les apprenants entre eux, entre les apprenants et les enseignants grâce à la partie sociale présente sur l'ensemble des plate-formes collaboratives.
  • Il y a personnalisation du cours par le participant.

Un MOOC peut être : 

  • Une sphère grand public gratuite et ouverte
  • une sphère institutionnelle à l'usage des salariés, clients ou prospects de l'entreprise
  • une sphère réservée à un comité restreint et fermé
  • une sphère réservé à un comité restreint (mais ouvert) sur un sujet d'expertise.

L'apprenant s'inscrit sur une plateforme en ligne et sera alerté dès que le MOOC est lancé, de même qu'il sera prévenu des séquences à venir. Il peut accéder à :

  • des contenus variés sur le sujet choisi
  • des espaces d'échange avec l'équipe animatrice :wiki, forum, communauté Google +, page Facebook, tchat....
  • des communautés d'intérêt ou de pratique.

De même, il a un ensemble de ressources d'animation important à sa disposition :

  • vidéos préenregistrées
  • vidéos en direct diffusées sur un réseau social avec intervention d'experts ou d'étudiants afin de répondre aux questions des apprenants
  • des espaces libres d'annonces sur la page d'accueil pour ajuster et partager des informations de dernière minute
  • des contenus "froids" : fiches, supports de cours
  • des espaces d'échange
  • des rencontres en présentiel

L'évaluation se fait en contrôle continu : quizz, dossiers à rendre validés par les enseignants ou par les autres participants ayant reçu au préalable la grille et la méthodologie de correction.

Enfin, la certification a lieu de de différentes manières :

  • diplôme reconnu
  • certificat gratuit ou payant
  • certificat vérifé payant
  • badge reconnaissant un niveau de participation.

Mais un MOOC a quand même des inconvénients : il coûte cher et demande des compétences pluridisciplinaires (pédagogie, design, communication, développement informatique...). Un MOOC est gratuit par définition, il faut donc lui trouver des seuils de rentabilité en diversifiant les modèles de ROI : publicité, freemium, sponsoring, mécénat, vente de produits complémentaires (e-book, coaching, certifications payantes...).

Pourquoi je vous parle de tout cela ? Parce que je me dis qu'à terme, la généalogie pourrait être dans son ensemble un vaste MOOC.  Il me semble que tout, dans la manière d'apprendre la généalogie, tout y fait penser. Enfin, pour moi, c'est une évidence. Et pour vous ?



Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

 

Avertissement: Les informations, textes, images et sons, diffusées via internet par The Social media Group ne sont pas susceptibles, à priori, de contrevenir à la réglementation afférente aux droits d´auteur. Si tel n´était pas le cas, merci de nous le signaler à l´adresse copyright at thesocialmedia point com et nous nous engagerons, sous reserve de la validité de la requête, à effectuer les modifications afférentes dans les plus brefs délais.


Le Blog Généalogie, un site du Social Media Group, réseau de blogs thématiques.