Pourquoi le test de paternité est interdit en France ?

Sur internet, on y trouve un peu de tout, notamment des tests de paternité vendus librement. Le souci, c’est qu’en France, il est interdit de faire ce genre de test sauf décision du juge. On vous explique pourquoi.

Peu importe la raison, que ce soit en vue de procéder à un divorce, pour départager un héritage familial, il faut toujours recourir à une décision du tribunal. D’ailleurs, les raisons de faire des tests de paternité, il y en a des tonnes, c’est d’ailleurs à cause de cela qu’il y a tellement de test qui sont vendus en France, environ 4000 par an. En revanche, ceux qui font des achats illégaux de test sur internet sont plus nombreux, soit 10 000 test/an

Amende à payer en guise de vouloir connaître son père

En fait, le fait de vouloir rechercher son père peut vous faire risquer une amende de 15 mile euros. A vrai dire, dans l’Hexagone, il n’est pas possible de faire un test de paternité, sauf dans le cas où la justice autorise les faits et aussi si le concerné l’autorise. Ainsi, la loi sur la paternité protège la famille et tout refus génétique est protégé par la loi.

Les exceptions au test de paternité concernent les maladies héréditaires, mais cela n’est autorisé dans un cadre légal que dans un cas exceptionnel. C’est ce que confirme un médecin généticien travaillant dans le centre biomédical de Versailles.

Le souci en fait, c’est que c’est facile d’accéder à des tests de paternité via internet. D’ailleurs, tellement de Français optent pour cela malgré le fait que cela constitue des risques comme jusqu’à 1 année de prison ajouté à un paiement d’une amende de 15 000 €. Ces tests illégaux n’ont pas de valeur administrative ni juridique, mais peuvent quand même porter préjudice à la famille et la vie de couple.

Oubliez les tests de paternité acquis illégalement sur Internet

Les tests effectués par les laboratoires illégaux que vous trouvez sur internet ne sont pas fiables et ne sont pas dignes de confiance. En plus, ils ne sont pas contrôlés administrativement et ne sont pas agréés par la loi Française. Les tests légaux effectués par des organismes sous tutelle et en règle sont par contre fiables et suivent un cahier de charge. Ils observent également les protocoles sanitaires prédéfinis, les contrôles et les évaluations périodiques tous les 5 ans.

Ainsi, la stabilité de la famille est protégée, mais vu que maintenant, il y a internet, c’est devenu plus difficile. Du coup, on vous conseille d’être plus réaliste et sachez que les laboratoires qui se trouvent sur internet n’assurent pas la qualité de leur résultat de test.

Jusqu’où va l’importance du facteur génétique dans le test de paternité ?

Alors qu’en pensez-vous ? Il faut quand même laisser libre cours aux tests de paternité d’internet ? D’après le ministère des affaires européennes et du rapporteur par rapport aux lois de la bioéthique : l’autorisation de ces tests dites illégaux n’est pas favorable dans le cas où cela nuirait à l’importance du facteur génétique. Notre république se base sur le libre arbitre, le respect du droit humain, et non sur la génétique uniquement. Le fait de vouloir connaître son origine doit uniquement être considéré comme étant privé et a besoin de consentement de tous les parties concernées.

genealogieblog
2 Commentaires
  1. […] critère d’assurance qui fait que la loi française n’autorise pas les tests ADN. Les test de paternité pourraient par exemple vous révéler des données malheureuses sur vos secrets de famille, par […]

  2. […] effet, le test de paternité est un test comparatif qui va comparer l’ADN du parent mâle avec sa descendance. Donc […]

Laisser un commentaire

genealogieblog
Logo